Ballonnement

Le processus d’inflammation.

L’inflammation est un processus naturel qui est vital pour le corps. En effet, c’est le phénomène qui se produit alors que le corps est menacé par toute intrusion d’une substance qui ne devrait pas s’y trouver normalement, ou à la suite d’un traumatisme ou d’une blessure qui lèse les tissus.

L’inflammation provoque des symptômes facilement identifiables. Par exemple, en cas de brûlure : de la rougeur, de la chaleur, une enflure et de la douleur à la surface de la peau.

Il s’agit d’un processus normal et essentiel dans l’évolution de nos différents organes. Il stimule leur réaction face à un antigène, et favorise leur réparation une fois qu’ils ont été endommagés. Par exemple, chez une personne qui prend de la cortisone (un puissant anti-inflammatoire) sur une base fréquente, il est très fréquent de voir une anomalie de la guérison des plaies (qui se fait très tardivement), un amincissement de la peau qui devient extrêmement fragile, des infections plus graves ou plus fréquentes, etc.

En temps normal, l’inflammation est un phénomène temporaire.

Notre système immunitaire est constamment en mode « repos / surveillance ». Lorsqu’une menace est identifiée, il entreprend automatiquement une action pour diminuer son impact sur l’organisme (défense), puis il revient à un état de « repos / surveillance » une fois que la menace est dissipée.

Dans le cas où l’inflammation devient constante, le système immunitaire se maintient continuellement en mode de défense, sécrétant des substances chimiques qui servent à neutraliser les antigènes identifiés comme malsains. Il ne prend ainsi jamais de repos. Notre corps, étant ainsi toujours sous l’effet de ces substances chimiques (qui sont censées apparaître de façon momentanée, mais qui sont finalement toujours présentes), réagit de façon brutale. De multiples symptômes se manifestent alors en réaction à cette inflammation persistante : fatigue, trouble de l’humeur, pertes de mémoire, douleurs musculaires et articulaires, symptômes digestifs…

Ce phénomène franchement anormal contribue au développement de multiples maladies chroniques: l’obésité, le diabète, le cancer, la dépression, l’autisme, l’asthme, l’arthrite, la maladie coronarienne, la sclérose en plaques, et même les maladies de Parkinson et d’Alzheimer5

Voir l'article "Les clauses de l'inflammation"

 

Référence :  

5. Perlmutter D. L’intestin au secours du cerveau. Marabout, 400 p.

 

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés