L’intolérance digestive

Les intolérances digestives proviennent souvent d’une incapacité des enzymes concernées à digérer certaines substances consommées durant le repas. Ainsi, ces dernières s’accumulent dans l’intestin et, sous l’action des bactéries de notre tube digestif, causent les inconforts que l’on connaît (crampes, ballonnements, gaz…).

Une intolérance (qui est moins grave qu’une allergie, contrairement à la tendance populaire   à inverser la signification des deux termes) n’est jamais dangereuse pour la santé. Mais ses symptômes provoquent souvent beaucoup d’irritabilité.

Il est donc possible, en écoutant bien notre corps, de déterminer les aliments qui sont mieux tolérés que d’autres et ceux qu’il est préférable de consommer en quantité réduite pour optimiser notre confort digestif. Le protocole FODMAP, dont Anne-Josie vous a entretenu à la section précédente et que vous envisagez probablement d’essayer, correspond à l’élimination de plusieurs types de glucides présents dans l’alimentation et qui ont tendance à sélectionner la croissance de bactéries produisant des gaz à la source de certains malaises digestifs.

 

Référence :

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés