Les bienfaits du fermenté

Les aliments et les boissons fermentés ont été parmi les premiers produits alimentaires transformés consommés par l'homme. La production d'aliments tels que le yogourt, le vin et la bière, la choucroute ainsi que le kimchi, pour seulement nommé ceux-ci, ont été initialement appréciés en raison de leur durée de conservation, de leur sécurité et de leurs propriétés améliorées.

Les troubles mentaux, notamment la dépression et l'anxiété, sont souvent associés à des problèmes intestinaux, ce qui suggère une relation bidirectionnelle entre la santé mentale et la fonction intestinale1.

Plusieurs mécanismes pourraient expliquer cette "coprésence" de plusieurs maladies, tels que:

- L'inflammation et l'activation immunitaire

- Perméabilité intestinale

- Dérégulation neurotransmetteur

- Carences alimentaires

- Composition perturbée du microbiome intestinal.

Le potentiel de modulation de l'axe microbiome – intestin – cerveau, puis de la santé mentale grâce à l'utilisation d'aliments fonctionnels, est un sujet d'intérêt émergent et novateur.

Les aliments fermentés sont considérés comme des aliments fonctionnels en raison de leurs bienfaits pour la santé. Le processus de fermentation microbienne transforme les substrats alimentaires en produits plus riches sur le plan nutritionnel et fonctionnel, donnant lieu à des microorganismes fonctionnels, des substrats renforçant la prolifération de bactéries bénéfiques dans l'intestin et des composants bioactifs2.

Ces ingrédients fonctionnels agissent biologiquement dans l'intestin et ont la capacité de modifier le microbiote intestinal, l'activation immunitaire ultérieure et de promouvoir la nutrition de l'hôte2.

Références : 

1. Maria L. M., Dustin H., Sylvie B., Christopher J. C., Paul D. C., Benoit F., Michael G., Remco K., Gonca P., Anne P., Eddy J. S., Robert H. «Health benefits of fermented foods: Microbiota and beyond» Current opinion in bilotechnology 2017; volume 14 94-102.

2 . Hajara A., Jessica G., Felice N. J., Fiona C., Michael B., Julie P., Samantha L. D. «Fermented food, the gut and mental health: a mechanistic overview with implications for depression and anxiety», Journal of Nutritional Neuroscience 2018; published online. 

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés