Les gras ne font pas nécessairement grossir

La consommation de gras a aussi un grand impact sur le microbiote18. Il a été prouvé que la consommation d’une grande quantité d’acides gras oméga-3 peut contribuer à diminuer le poids et l’inflammation corporelle par la modulation du microbiote intestinal. 

À l’inverse, la consommation d’un excès d’acide gras oméga-6 provoque une hausse significative de l’inflammation corporelle et de la présence de toxines dans l’organisme. L’alimentation doit comporter un ratio équivalent entre ces deux types de gras, afin d’équilibrer adéquatement notre réponse inflammatoire31.

Voir l'article "Méfiez-vous de tout ce que vous ne cuisinez pas"

 

Références : 

18. Mohajeri M. H., Brummer R. J., Rastall R. A., Weersma R. K., Harmsen H. J. M., Faas M., et al. «The role of the microbiome for human health: From basic science to clinical applications», European Journal of Nutrition, 2018.

31. Ordre professionnel des diététistes du Québec (OPDQ). Importance des acides gras oméga-3 et oméga-6. 2018 en ligne.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés